449 € Hé bé ! Quand on sait qu’une platine vinyle se limite à un moteur, un bras et une cellule, voir un pré-ampli pour attaquer une entrée ligne standard, on voit que les constructeur surf sur la mode ! Moi qui ait grandit avec des 33t, des 45 et maxi 45t, ce regain de mode me laisse sceptique quand on sait que l’on a applaudit des deux mains l’arrivé du CD (avec quelques réserves). D’un autre coté, les nouveaux “ingénieurs” du son ne massacrerait pas les CD comme ils le font maintenant, et comme ils ont massacré le SACD, on en serait peut-être pas là à cette heure D’ailleurs, les “plus de 30 ans” auront un choc en découvrant la ressemblance étonnante à tous points de vue entre cette platine et le modèle que fabriquait en 1978 la firme française Audiotec, importateur durant longtemps d’Audio-Technica (la quasi-homonymie étant un hasard) et qui utilisait le bras AT-1009, le reste étant fabriqué par Audiotec à Arcueil en région parisienne (électroniue, socle faisant intervenir divers matériaux, alimentation anti-rayonnement avec bobinage s du transformateur sur circuit en “C”, etc), et le moteur venant de Matsushita. Chaque platine était livréee avec sa fiche individuelle de mes...